Ateliers

 

 

Programmation

27 octobre 2016

Jeudi de 9 h à 12 h

Atelier 1 : 

Observer pour comprendre : fondements
et pratiques de l'observation

Matthias Pepin

Chaire de recherche UQTR
sur la carrière entrepreneuriale

4830

Pavillon de la santé

UQTR

Atelier 2 

L’observation des pratiques et l’usage
de la video-ethnographie : de la captation à

ANNULÉ

Sylvie Grosjean

Université d’Ottawa

4834

Pavillon de la santé

UQTR

Atelier 3 :

Introduction comparative aux logiciels d’analyse qualitative

Normand Roy

UQTR

2039 Ringuet

UQTR

Diner libre (cafétéria sur place)

Jeudi de 13 h à 16 h 

Atelier 4 :

Regards réflexifs sur la pratique du
shadowing

Carole Groleau

Université de Montréal

4830

Pavillon de la santé

UQTR

Atelier 5 :

Lire ou écrire une recherche utilisant des
données qualitatives : une grille pour analyser
et pour préparer une recherche ou une demande de subvention 

Colette Baribeau

UQTR

4834

Pavillon de la santé

UQTR

Atelier 6 :

Analyse des données qualitatives avancées : le potentiel des outils

Normand Roy

UQTR

2039

Ringuet

UQTR

 

Atelier 1 : Observer pour comprendre : fondements et pratiques de l'observation

Si l’observation peut sans contredit être rattachée à la tradition ethnographique, elle représente également une posture de recherche privilégiée par nombre de chercheurs et chercheuses en sciences humaines et sociales. Pourquoi choisir l’observation? Pour quel type d’objet de recherche? Comment aborder l’observation dans une perspective compréhensive, propre aux recherches qualitatives? Quand débuter et mettre un terme à ses observations? Quelle posture d’observateur choisir pour en voir assez, sans perturber outre mesure les participants de la recherche? Vers quoi diriger son attention? Quels outils permettent-ils de garder une trace utile d’observations effectuées sur le vif et en situation? Comment conjuguer l’observation à d’autres outils de collecte de données? Voilà autant de questions que nous aborderons dans cet atelier visant à outiller aussi bien la réflexion que la pratique entourant l’observation.

Atelier 2 : (Annulé) L’observation des pratiques et l’usage de la video-ethnographie : de la captation à l’analyse des données vidéo

Cet atelier concerne une forme d’observation, soit l’observation munie d’une caméra dans un contexte de recherche ethnographique. En première partie, nous présenterons quelques traditions de recherche mobilisant la vidéo-ethnographie, nous discuterons des modalités de captation et des défis de la production de données vidéo.  En deuxième partie, les participants seront amenés à travailler sur des enregistrements vidéo afin de discuter des stratégies de captation mises en œuvre par le chercheur, et de s’initier à l’analyse de données vidéos. Les participants sont encouragés à amener leurs propres enregistrements vidéo.

Atelier 3 : Introduction comparative aux logiciels d’analyse qualitative

Cet atelier d’initiation offre aux chercheurs peu habitués aux outils informatiques soutenant l’analyse qualitative l’occasion de connaître les principes et les applications des logiciels d’analyse. Dans ce contexte, nous aborderons les logiciels Nvivo et QdaMiner. Des exercices permettront d’explorer les contextes d’utilisation des logiciels, et plus particulièrement les fonctions de base du logiciel (importation de documents, codage, recherches simples). À la fin de l’atelier, les participants auront en main les bases nécessaires pour effectuer un choix et amorcer le travail d’analyse. Des ressources en ligne seront proposées afin de permettre aux participants d’approfondir les logiciels.

 

Il n’est pas prévu, dans cet atelier, de discuter de ce qu’est l’analyse qualitative. Les personnes qui ne seraient pas déjà initiées à l’analyse qualitative devraient s’y familiariser au préalable.

 

Nombre requis de participants : 10 minimum

Atelier 4 : Regards réflexifs sur la pratique du shadowing

Cet atelier propose l’exploration du shadowing (filature) aux différentes étapes du cycle de la recherche de la problématisation à l’analyse des données. Il sera question des présupposés épistémologiques des recherches qui s’appuient sur le shadowing, de la conduite du travail de terrain ainsi que de la création de sens des données qui en découlent. En plus de discussions et d’exercices à partir de situations concrètes, un regard réflexif sera posé sur la conduite du shadowing pour dégager les défis et enjeux auxquels font face les chercheurs qui s’engagent dans cette pratique. 

Atelier 5 : Lire ou écrire une recherche utilisant des données qualitatives : une grille pour analyser et pour préparer une recherche ou une demande de subvention

Dans cet atelier les participants pourront discuter la présentation d’une grille  composée d’une liste de questions à se poser lorsque l’on souhaite effectuer une analyse critique de recherche utilisant des données qualitatives ou lorsque l’on se prépare à rédiger une demande de subvention ou de bourse et à planifier une recherche. Cette année, on y verra aussi comment une recherche qualitative peut contribuer à la constitution de données probantes.

Atelier 6 : Analyse des données qualitatives avancées : le potentiel des outils

Cet atelier avancé offre aux chercheurs ayant réalisé le travail de codage à partir des outils informatiques l’occasion de connaître les principes et les applications des logiciels QSR N’Vivo et QDA_miner en contexte d’analyse. Des exercices permettront d’explorer les contextes d’utilisation des logiciels (types d’analyses possibles, types de documents propices), les systèmes de classement des données (documents, nœuds, variables, filtres, etc.) et les fonctions avancées du logiciel (cartes conceptuelles, analyses typologiques, analyses séquentielles, etc. ).

 

Il est prévu dans cet atelier d’utiliser les données des participants et de répondre à des questions précises de recherche. À cet effet, les participants, après leur inscription, devront impérativement expédier à l’animateur un court texte résumant les types de données qu’ils veulent analyser et les questions qu’ils désirent discuter à cet effet afin que ce dernier puisse organiser le travail à partir de ce matériel.

 

Maximum 10 participants.