Ateliers

Atelier du printemps de l'ARQ

 

Les entretiens

 

Universtié de Montréal

 

Vendredi 28 avril 2017

 

9 h à 12 h

 Entretien individuel :
 ABC du dispositif

 

 Colette Baribeau

 

Local : A-544

 

Complet

 Focus Group

 

 Rosette Defise

 

Local : B-427

 

 Entretien individuel
 à orientation biographique

 

 Didier Demazière

 

Local : B-328

 

Complet

13 h à 16 h

 

 Entretien d'explicitation
 de l'action : atelier participatif
 et interactif

 

 Maurice Legault

 

Local : B-328

 

Complet

 

 Approche narrative
 du groupe de discussion:
 du récit individuel au récit
 collectif

 

 Sylvie Grosjean

 

Local B-427

 

Complet

 Méthode du groupe
 de codéveloppement
 professionnel

 

 Marie-Josée Gagné

 

Local : A-544

 

Prix : 100$ pour 2 ateliers (formulaire d’inscription en ligne)

 

À noter que les activités sont réservées aux membres de l’ARQ.

 

Si vous n’êtes pas membre, il est toujours possible d’adhérer ou
de renouveler votre adhésion. (formulaire d’adhésion en ligne)

 

Adhésion : 100$ membre régulier ou 60$ étudiant, étudiante et retraité, retraitée

 

Dîner libre. Services de cafétéria disponibles sur les lieux.

 

Télécharger la programmation

Atelier 1 : Entretien individuel : ABC du dispositif

Les thèmes abordés dans cet atelier concernent, entre autres, la façon de poser des questions en regard de l'objet de recherche, la conduite de l'entretien, la façon d'évaluer la qualité des données recueillies, les pièges à éviter. Une large place est faite aux questions, aux exemples et aux échanges entre les participants et l'animatrice afin d'enrichir le répertoire de chacun.

Atelier 2 : Focus group

Le focus group est une technique d’entretien de groupe, un « groupe d’expression », qui prend ses assises dans la réalité et le milieu naturel. Il est constitué de manière formelle et structurée dans un délai précis conformément à des règles explicites de procédure. Il permet de mettre en évidence des différences de perspective entre des groupes d’individus (patients versus professionnels de santé, responsables administratifs versus professionnels de santé, patients de différentes ethnies…). Il permet également de faire émerger, ou tester, des idées nouvelles de façon interactive au sein d’un groupe et de recueillir de l’information utile à la préparation, ou à l’interprétation des résultats, d’une étude quantitative. L’atelier se basera sur une alternance de mises en situations, de théorie, d’échanges et sera illustré par des exemples de la pratique en recherche. Il permettra à chacun et à chacune de questionner la pertinence de l’utilisation de cette technique dans sa recherche et son rôle d’animateur ou d’animatrice d’un tel groupe en qualité de chercheur ou chercheuse.

Atelier 3: Entretien individuel à orientation biographique

L’entretien biographique consiste à faire parler de soi et de ses expériences. Cette méthode pose un défi, qui est le fil rouge de l’atelier : comment saisir des processus sociaux et collectifs à partir d’histoires personnelles et subjectives ? Deux manières de répondre à cette question et d’en clarifier les enjeux sont proposées. On caractérise d’abord ce qu’est un récit biographique : quels ses rapports avec la réalité (déformation, fidélité), comment est-il produit à travers la conduite de l’entretien ? On aborde ensuite l’analyse d’un corpus d’histoires singulières : comment mettre en ordre les matériaux, à quoi sert une typologie, comment produire des résultats intelligibles en évitant les simplifications excessives ? Pour cela nous mobilisons une enquête internationale sur les expériences des chômeurs. Une large part sera faite aux échanges avec les participants en particulier autour de l’intérêt et des limites de la démarche typologique.

Atelier 4 : Entretien d'explicitation de l'action : atelier participatif et interactif

L’entretien d’explicitation est une approche précise d’écoute et de questionnement utilisable dans des moments d’accompagnement formel ou informel. Dans des activités de type retour réflexif sur sa pratique professionnelle, ce type d’accompagnement vise à aider la personne à s’auto informer de manière fine et précise du déroulement de son intervention, tout particulièrement dans des situations où elle a besoin d’une aide extérieure pour prendre conscience de ses difficultés, mais aussi de ses réussites. En recherche qualitative, les techniques de l’entretien d’explicitation permettent de se rapprocher au plus près de ce que la personne a effectivement vécu en lien avec le phénomène étudié. À partir de là, des techniques de questionnement permettent d’explorer, avec le consentement de la personne, divers aspects du vécu, dont celui de l’action. L’activité présentée à l’ARQ est une brève introduction à l’entretien d’explicitation. Il s’agit d’un atelier participatif et interactif dans lequel il y aura une démonstration de quelques questions de type explicitation et la réalisation sur place d’un premier exercice de formation.

Atelier 5 : Approche narrative du groupe de discussion : du récit individuel au récit collectif

Cet atelier sera l’occasion de s’initier à une approche narrative du groupe de discussion. Il portera sur la préparation, l¹organisation et l’animation d’un groupe de discussion selon une approche narrative. Les participants et les participantes pourront prendre connaissance de techniques d’animation favorisant le partage de récits individuels et l’élaboration de récits collectifs. L’atelier permettra de discuter des exemples de recherche présentés et d’interroger les techniques d’animation mises en œuvre. Une large place sera donnée aux échanges entre les participants, les participantes et l’animatrice afin de permettre à chacun et à chacune d’enrichir ses connaissances et ses réflexions méthodologiques. 

Atelier 6 : Méthode du groupe de codéveloppement professionnel

Dans cet atelier, la méthode du groupe de codéveloppement professionnel (GCP) est présentée comme stratégie de collecte de données qualitatives en recherche-intervention. Les thèmes abordés concernent la méthode du GCP, la posture du chercheur, les enjeux éthiques et les instruments de collecte de données. Les participants pourront expérimenter une séance de GCP et une période de questions leur sera allouée à la fin de l’atelier.